23 Quviagijara

Dialogue: Des projets pour la fin de semaine

La traduction française du dialogue n'est pas encore disponible.

iiva:
Pinasuarusiup nunnguani sulaaqqit? ᐱᓇᓱᐊᕈᓯᐅᑉ ᓄᙳᐊᓂ ᓱᓛᖅᑭᑦ?What are you doing this weekend?
Sulumani:
illuralaattinuulaaqtunga. ᐃᓪᓗᕋᓛᑦᑎᓐᓅᓛᖅᑐᖓ.I am going to my cabin.
iiva:
Asukuluk, quviagiviuk tauvani? ᐊᓱᑯᓗᒃ, ᖁᕕᐊᒋᕕᐅᒃ ᑕᐅᕙᓂ?Oh yeah? Do you like it there?
Sulumani:
ii, atsualuk quviagijara. ᐄ, ᐊᑦᓱᐊᓗᒃ ᖁᕕᐊᒋᔭᕋ.Yes indeed, I really like it there.
iiva:
Tauvani suvakkavit? ᑕᐅᕙᓂ ᓱᕙᒃᑲᕕᑦ?What do you do out there?
Sulumani:
Pisuppattunga kuummut. ᐱᓱᑉᐸᑦᑐᖓ ᑰᒻᒧᑦ.I often walk to the river.

Vocabulaire

Grammar

-gusuk-/-rusuk (affixe)

Cet affixe s’attache aux verbes de description :

1. Les émotions ou les sentiments

nalligusuktuq

il aime/ il ressent de l’amour

titsigusuktuq

Il trouve quelque chose amusant.

kanngusuktuq

Elle est timide.

2. La nécessité de, ou le désir de faire quelque chose:

imirusuktunga

J’ai soif.

pisugusuktugut

Nous avons envie de marcher.

Note que -gusuk- devient -rusuk- lorsque l’affixe est associé à un radical finissant par la lettre q :

mamaq + gusuk + tuq =

mamarusuktuq


Elle trouve quelque chose savoureux.

émotions

Un grand nombre de verbes qui décrivent les émotions suivent un même modèle.

Tout d’abord, il existe une forme de base qui est utilisée pour décrire l’émotion ressentie par quelqu’un :

quviasuktunga

Je suis heureux.

 

Pour la forme de base, on prend le radical du verbe, et dans bien des cas, on ajoute l’affixe -suk- suivi simplement de la terminaison verbale :

Kappia-

avoir peur

kappiasuktuuk

Les deux ont peur



quvia-

être heureux

quviasuppiit?

Es-tu heureux ?

Ensuite, il existe une forme plus complexe pour ces verbes qui décrit qui ou qu’est-ce qui est à l’origine de cette émotion :

Kappiagijara

Elle me fait peur.

Pour une forme plus complexe, on ajoute l’affixe -gi- / -ri- au radical du verbe, suivi par des terminaisons verbales plus complexes (voir le mémento grammatical de la leçon 15).

iliragijaatigut

Elle est intimidée par nous tous.

kappiagiviuk?

Cela te fait-il peur ?

piugijara

J’aime cela.

 

Note que -ri- est utilisé après des radicaux de verbes qui finissent par Q :

mamaqtuq

Ça a bon goût.

mamarijanga

Elle trouve que ça a bon goût.